Il y a différentes méthodes d'estimation allant de l'approximation totale à la plus proche de l'actuel. Beaucoup de sociétés ont leur propre norme pour l'estimation développée au fil des années et des projets.

Il y a principalement 4 techniques d'estimation utilisé en gestion de projet. Le choix se fera en fonction du niveau d'estimation à atteindre.


  • La méthode subjective :
Cette méthode se base sur l'expérience de l'estimateur sur des projets similaires. L'estimation sera bien souvent jointe avec une note explicative précisant les hypothèses prises : facteurs géographique, politique, main d'oeuvre, matériaux, équipements majeurs...

Ce type d'estimation des coûts tourne autour des +/- 40%.

  • La méthode paramétrique :
Il s'agit d'un méthode dite empirique. Elle est applicables lorsque le projet commence a être maîtrisé. Par exemple, le coût de construction d'un hangar peut être estimé via cette méthode si l'on connaît les dimensions souhaitées (Longueur x Largeur x hauteur) en appliquant les règles de construction standard. 

L'estimation sera alors obtenues en € / m3 pour des volumes (bâtiments par exemple) ou des € / m2 pour des surfaces (surfaces de bureaux ou de stockages par exemples).

Ce type d'estimation des coûts tourne entre +/- 10% et +/- 20%.

  • La méthode comparative :
Cette méthode est utilisée lorsqu'un projet similaire a déjà été réalisé. L'estimateur prendra en compte les différences majeures et l'inflation ou autres coûts associés.

Ce type d'estimation des coûts tourne autour des +/- 10%.


  • La méthode analytique :
Cette méthode est la plus précise mais nécessite un bonne définition du scope du projet afin de le diviser en section, sous-sections et composants.

Chaque composant doit alors se voir attribuer un coût incluant la main d'oeuvre et le matériel. Ce coût peut venir de normes appliquées dans la société, provenant d'une base de données des coûts et étant remis à jour suivant l'inflation et la situation du projet.

Bien souvent ce type d'estimation est réalisée lorsque les plans et schéma sont réalisées, ceci afin d'obtenir, par exemple, des mètres linéaires pour les tuyauteries ou des mètres cubes pour le génie civil.

Ce type d'estimation des coûts tourne autour des +/- 5%.

Peut-importe quel type de méthode d'estimation est appliqué, un montant supplémentaire doit y être ajouter afin de couvrir les coûts supplémentaires, faire un profit et prévoir une réserve qui sera basée suivant une analyse des risques du projet. Le total de tout ceci va donner le prix.